Agathe M. – Baccalauréat L

Classé dans : Paroles de bacheliers | 0

Agathe est passée au lycée il y a quelques semaines pour venir récupérer son diplôme de baccalauréat. Elle est aujourd’hui en première année de Licence Sciences du Langage et prépare également les concours d’entrée aux écoles d’Orthophonie. Retour sur son année de terminale:

Quel bac as-tu obtenu ? En quelle année ?
J’ai obtenu mon bac littéraire en 2017.

As-tu eu une mention ? Si oui, laquelle ?
Sans mention, malheureusement!

Quel niveau général avais-tu en entrant en terminale ?
J’avais plutôt de bonnes notes en entrant en Terminale, car j’étais dans une filière qui, je pense, me correspondait bien.

Comment as-tu vécu ton année de terminale ?
J’ai plutôt bien vécu mon année de terminale même si j’avais quelques doutes et quelques peurs à propos de mon orientation post-bac. On avait une bonne classe, avec une bonne ambiance la plupart du temps.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?
Je ne me sentais pas assez à l’aise dans toutes les matières pour pouvoir être complètement “sereine” lors des épreuves du bac. La philosophie était pour moi beaucoup trop abstraite. Les épreuves orales de langues ont pour moi été très difficiles, je les appréhendais beaucoup, surtout en sachant que j’allais passer devant un professeur d’un autre lycée qui me serait complètement inconnu.

Comment les as-tu surmontées ?
Les oraux blancs organisés par mes profs d’anglais et d’espagnol m’ont permis d’être plus rassurée, de savoir à quoi m’attendre. Je savais exactement ce qu’il me restait à travailler et ce que je pouvais améliorer grâce à leurs conseils. Je n’ai malheureusement pas surmonté mes difficultés en philosophie…

Comment s’organiser pour gérer les devoirs à faire et les devoirs à rendre ?
Ne pas négliger les devoirs à faire qui ne sont ni ramassés ni notés par le prof, surtout dans les matières qu’on n’aime pas particulièrement. Et ne pas faire l’erreur de repousser jusqu’au dernier moment les devoirs qu’on n’a pas envie de faire… On ne travaille jamais bien dans l’urgence. Il vaut mieux commencer par se débarrasser de ce qu’on n’a pas envie de faire.

As-tu constitué des fiches de révision ? Comment ?
J’ai constitué quelques fiches surtout pour les oraux d’anglais, les chapitres d’Histoire et quelques thèmes de philo, en y mettant clairement les idées les plus importantes.

Comment as-tu organisé tes révisions et quand les as-tu débutées ?
J’aurais sans doute dû les commencer plus tôt, mais j’ai débuté mes révisions lors du premier bac blanc, je crois que c’était en Mars. Je ne me suis pas fixée de “planning” de révisions. Étant une grande stressée, je savais que j’allais paniquer si je ne parvenais pas à atteindre les objectifs que je m’étais fixés au préalable. J’ai donc pris mon temps et révisé de mon mieux, en insistant sur les matières que je n’aimais pas.

As-tu travaillé seule, avec un(e) ami(e) ou en groupe ?
Les 3! La classe était vraiment sympa et la plupart du temps on pouvait travailler ensemble pour s’entraider, s’expliquer les cours qu’on n’avait pas bien compris, on se prêtait nos fiches de révisions…

Quelles sont les choses à ne pas faire lors de son année de bac ?
Croire en un talent qui n’existe pas. Se reposer sur ses acquis. Se laisser entraîner par ceux qui n’ont pas la motivation pour aller de l’avant.. Même si le bac n’est plus un diplôme aussi important qu’avant, l’année de terminale marque la frontière entre le lycée et les études supérieures. Il faut garder en tête que ce qu’on fait en Première et en Terminale nous suit pendant tout le reste de notre scolarité, tout est inscrit dans nos bulletins, dans nos dossiers d’inscription.. Il faut prendre tout ça au sérieux.

Faisais-tu une activité sportive ou de loisir pendant ton année ? Si oui, laquelle ? Que t’a-t-elle apporté ?
Oui, je faisais de l’athlétisme, ça me permettait de me vider un peu la tête, de penser à autre chose que les cours les épreuves les admissions post-bac..ça me semble important.

As-tu adopté une hygiène de vie particulière (sommeil, sport, alimentation, suivi médical…) ?
J’ai dû suivre un traitement car je ne parvenais pas à dormir et à récupérer suffisamment pour bien suivre une semaine de cours complète. Malgré tout j’essayais de manger équilibré, de ne pas sauter de repas pour être en forme lorsque je décidais de réviser. Mais à côté de ça, je continuais à sortir de temps en temps, je pense qu’il faut être capable de se raisonner et de comprendre qu’il y a un temps pour tout.

Qu’est-ce qui est difficile / facile pendant la semaine d’épreuves en juin ?
Chaque élève aura sa façon de voir les choses. Pour moi, il a été difficile de rester imperturbable lorsque, après chaque épreuve, tout le monde donnait son avis, ses réponses, ses doutes. C’était difficile de résister à l’envie d’aller voir les corrections après chaque épreuve, je voulais quand même me laisser une part de chance jusqu’aux résultats!

Quels conseils donnerais-tu à tes camarades pour qu’ils réussissent leur bac ?
Je leur conseille de croire en eux, de saisir toutes les opportunités que les professeurs pourront leur donner pour les aider à réviser, surtout de ne pas faire d’impasse sur les chapitres les plus durs, et de ne surtout pas faire confiance à internet pour les pronostics bidons des sujets qui tomberont pour chaque épreuve.

Quels conseils de tes professeurs t’ont le plus aidée ?
Justement, de ne pas faire d’impasses et de ne pas faire confiance aux pronostics sur internet 😉