Lilou P. – Élève de terminale S-SVT

Classé dans : Paroles de terminales | 0

Nous attaquons la dernière ligne droite avant les épreuves anticipées du baccalauréat. Voici les conseils de Lilou:

Quel bac prépares-tu ? En quelle année es-tu ?

Je suis en terminale S option SVT.

Quel était ton niveau général en entrant en première dans les matières des épreuves anticipées ?

Je dirais que j’avais plutôt un bon niveau général en entrant en première.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

Il y a beaucoup de textes et d’auteurs à apprendre : c’est un travail assez lourd en plus des autres matières que l’on a. De plus, je suis très timide alors pour l’épreuve orale, je stressais.

Comment les as-tu surmontées ?

Je me suis mise tout de suite au travail, c’est-à-dire que dès que l’on avait fini un texte en français, je faisais une fiche et je révisais. Et pour ma timidité, eh bien j’ai pris sur moi pour la dépasser le jour de l’oral ; ma motivation étant d’avoir une bonne note pour le bac.

Comment as-tu organisé tes révisions et quand les as-tu débutées ?

Pour réviser, je me suis fait des fiches : c’est la méthode qui me convenait le mieux, je les faisais assez rapidement après avoir fini les séquences en français.

As-tu constitué des fiches de révision ? Comment ?

Oui, j’ai fait des fiches de révisions : j’en ai fait une pour chaque texte contenant tout mon plan, les idées principales à retenir et des informations sur l’auteur. Et j’ai fait des fiches contenant les méthodes pour l’oral et surtout l’écrit.

As-tu travaillé seule, avec un(e) ami(e) ou en groupe ?

J’ai travaillée seule car chacun a sa méthode pour réussir.

Qu’est-ce qui est difficile / facile pendant les épreuves anticipées ?

Ce qui est difficile pour moi, c’est de réussir à apprendre d’un côté tout ce qui se rapporte à l’épreuve de français et d’un autre côté, apprendre tout ce qui relève des cours normaux .Ça fait beaucoup de choses à retenir.

Quelles sont les choses à ne pas faire lors de sa préparation pendant l’année ?

Ce qu’il ne faut pas faire, c’est de se dire : c’est bon j’ai fait mes fiches, je peux être tranquille car au final, les faire c’est une chose, les apprendre une autre..

Quels sont les conseils que tu donnerais à tes camarades pour qu’ils réussissent leurs épreuves anticipées ?

Je dirais que chacun a sa méthode pour affronter les choses et  qu’il suffit de trouver la sienne. Que si on travaille un minimum sur les textes et qu’on le fait sérieusement, il n’y a pas de raison pour rater.

Faisais-tu une activité sportive ou de loisir pendant ton année ? Si oui, laquelle ? Que t’a-t-elle apporté ?

Oui, je faisais – et j’en fais encore cette année – du judo. C’est un sport où l’on peut « se défouler » : il m’a surtout permis de me libérer du poids du lycée et de retrouver des gens avec qui on rigole et où on ne pense pas que le bac arrive bientôt.  C’est en quelque sorte un antistress.

As-tu adopté une hygiène de vie particulière (sommeil, sport, alimentation, suivi médical…) ?

Non, je n’ai pas adopté d’hygiène de vie particulière. J’ai essayé de voir les épreuves anticipées comme un gros contrôle, comme on a l’habitude de le faire dans les autres matières.

Quels conseils de tes professeurs t’ont le plus aidée ?

Le meilleur conseil qui m’a aidée, c’est qu’on m’a prouvé que je pouvais très bien réussir, que je n’avais pas de besoin de stresser autant et que ma timidité ne devait pas et n’était pas un frein pour réussir.

Un dernier message à tes camarades :

Je souhaite à ceux qui passent leurs épreuves anticipées bon courage et prenez confiance, tout ira bien.