Jeanne G. – Baccalauréat L

Classé dans : Paroles de bacheliers | 0

Jeanne a obtenu un beau bac littéraire en 2017. Elle est ensuite entrée en licence de Lettres et Culture Contemporaine. Voici ses conseils:

Quel bac as-tu obtenu ? En quelle année ?
J’ai obtenu un bac littéraire, en 2017 avec la mention Bien.

Quel niveau général avais-tu en entrant en terminale ?
Un bon niveau, vers 16 de moyenne générale.

Comment as-tu vécu ton année de terminale ?
Plutôt bien, j’aimais beaucoup ma classe, nous avions été guidés vers l’autonomie en première, donc l’année est passée vite.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?
Je n’aimais pas les mathématiques (mon option), donc j’ai dû m’accrocher tout au long de l’année pour ne pas décrocher. Sinon, pas vraiment de difficultés, peut-être l’organisation pour travailler avant le bac.

Comment les as-tu surmontées ?
En mathématiques, je ne sais pas si on peut appeler ça « surmonter », j’ai survécu en m’entraînant mais mon travail était artificiel, je l’ai payé au bac (9/20). Sinon, j’ai essayé de me faire un planning de révisions pour le bac, planning qui a été plus ou moins respecté.

Comment s’organiser pour gérer les devoirs à faire et les devoirs à rendre ?
S’y prendre en avance, ne pas paniquer en le faisant la veille pour le lendemain mais anticiper, comme ça, on peut poser des questions aux professeurs quand on rencontre une difficulté et on peut revenir sur son travail avec plus de recul, pas au dernier moment.

As-tu constitué des fiches de révision ? Comment ?
Oui, j’en ai constitué en histoire, par exemple: les dates clefs, les évènements les plus importants… J’en ai aussi fait en philosophie pour les fameuses distinctions de mon professeur de philosophie. En y réfléchissant, j’en ai fait à peu près dans chaque matière.

Comment as-tu organisé tes révisions et quand les as-tu débutées ?
J’avais travaillé de façon régulière tout au long de l’année et j’avais eu de bons résultats au bac blanc donc j’étais tranquille. J’ai travaillé sérieusement mes notions en langue, n’étant pas à l’aise à l’idée d’un oral avec mon franglais. Je n’ai pas vraiment vu les épreuves du bac arriver, donc je me suis imposée une charge de travail conséquente durant les deux semaines avant le bac. Evidemment j’ai regretté, mémoriser 8 chapitres par jour c’est pas humain. Bon, après j’avais des connaissances solides, et j’avais déjà assimilé la plupart de mes cours.

As-tu travaillé seule, avec une amie ou en groupe ?
Seule, parce que j’ai dû mal à me concentrer avec les autres, j’ai toujours envie de papoter. Parfois avec un ami/une amie sérieux/sérieuse, quand on échange et qu’on explique ce qu’on a compris, ça aide vraiment à bien mettre les choses au clair dans notre esprit.

Quelles sont les choses à ne pas faire lors de son année de bac ?
Bon, je n’ai pas vraiment envie d’être moraliste, et je vais répéter ce qu’on vous dit toujours, mais ne pas faire la « bringue » tous les weekends, ne pas se dire « j’ai le temps », car à une semaine du bac on n’a plus le temps, et ne pas écouter en cours (ça me semble important d’écouter, c’est là que la moitié du travail est effectué).

Faisais-tu une activité sportive ou de loisir pendant ton année ? Si oui, laquelle ? Que t’a-t-elle apporté ?
Non, j’étais blessée, j’ai même dû faire mes épreuves de sport au rattrapage, (sympa de couler avec un mannequin de 60 kilos pour reprendre le sport). Ça m’a manqué.

As-tu adopté une hygiène de vie particulière (sommeil, sport, alimentation, suivi médical…) ?
Non, juste mes séances de kiné en terme de suivi médical. Je faisais peu attention à mon hygiène de vie, si bien que j’ai cru avoir la mononucléose tellement j’étais fatiguée, j’ai dû faire des cures de vitamines et de fer.

Qu’est-ce qui est difficile / facile pendant la semaine d’épreuves en juin ?
Cette année, c’était la température, j’ai jamais transpiré à ce point dans ma vie, c’était la canicule. Je vous laisse imaginer l’odeur dans la salle d’examen. Sinon, je pense que ce qui est bien, c’est d’être prêt, de ne pas s’imposer de révisions, juste relire un ou deux trucs, pour pouvoir récupérer entre chaque épreuve.

Quels conseils donnerais-tu à tes camarades pour qu’ils réussissent leur bac ?
S’y prendre en avance, et par là, c’est pas juste faire des fiches de révision pour se donner bonne conscience. Surtout, pour les L, faites vos dossiers en avance pour les oraux de langue, ça prend un temps fou.

Quels conseils de tes professeurs t’ont le plus aidée ?
Des conseils méthodologiques pour les notions, après c’est plus la préparation avec les contrôles, les exercices et le bac blanc qui aident.

Un dernier message à tes camarades :
Ne vous mettez pas trop de pression si vous bossez, et pour ceux qui ne bossent pas, le talent, ça marche parfois, mais au bac c’est tendu.