Loan R. – Élève de terminale S-SI

Classé dans : Paroles de terminales | 0

Loan s’est porté volontaire pour témoigner sur son année de première et l’on comprend pourquoi à la lecture de son témoignage!!! Tout est dedans et ses conseils, trucs et astuces sont très judicieux. Lisez-le!

Quel bac prépares-tu ? En quelle année es-tu ?

Je prépare actuellement un bac S-SI (Sciences de l’Ingénieur) et je suis en terminale.

 

Quel était ton niveau général en entrant en première dans les matières des épreuves anticipées ?

J’estime que j’étais plutôt bon (quoi ? moi ? si je suis mégalo ?). En clair, je me débrouillais bien à l’écrit, et j’ai toujours été à l’aise à l’oral.

 

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

À titre personnel, je pense que LA difficulté de l’année de première, concernant les épreuves anticipées, c’est l’organisation… Personnellement, je m’en suis plutôt bien sorti.

 

Comment les as-tu surmontées ?

Justement, je me suis organisé ! (oui, je sais, c’est pas drôle…). Plus sérieusement, l’organisation est propre à chacun, mais l’année dernière, j’ai commencé à faire des fiches très rapidement.

Dans les fiches, j’en distingue 2 types :

  • les fiches de lectures analytiques (les textes que vous étudiez en classe et sur lesquels vous pourrez passer à l’oral), qui ne sont pas à négliger du tout… rien n’est plus satisfaisant que de n’avoir plus qu’à les relire et réviser fin mai/début juin.
  • les fiches de méthodes et de culture littéraire (auteurs, mouvements, mais aussi les figures de style et autres éléments)

Je pense qu’il est primordial de faire ses fiches au fur et à mesure, ça vous enlève du travail pour juin, et surtout, ça vous permet d’apprendre au fur et à mesure (et donc d’avoir rapidement  une analyse efficace).

 

Quels sont les conseils que tu donnerais à tes camarades pour qu’ils réussissent leurs épreuves anticipées ?

Je crois avoir bien énuméré mes méthodes plus haut.

Ce qu’il faut retenir c’est, à mon avis, de travailler régulièrement et ne pas attendre la fin juin (pour l’analogie, si l’on assimile les notions à connaître à un boeuf et vous à une fourmi, dites vous que la fourmi pourrait réussir à manger le boeuf en plusieurs mois et pas en une semaine).

Bien sûr, gardez du temps pour souffler en dehors des révisions mais aussi entre les révisions.

 

Quelles sont les choses à ne pas faire lors de sa préparation pendant l’année ?

Stresser et se prendre la tête ! Les épreuves anticipées sont destinées à vous valoriser : en travaillant normalement, vous devriez gagner facilement des points pour entrer en terminale sereinement.

 

Faisais-tu une activité sportive ou de loisir pendant ton année ? Si oui, laquelle ? Que t’a-t-elle apporté ?

Je suis un cas un peu particulier… je pratique la magie et le mentalisme et c’était pour moi vraiment un moyen de me ressourcer. La deuxième chose, que tout le monde ne qualifierait pas de loisir je pense, c’est que je suis un fan absolu de physique et plus particulièrement d’astrophysique.

D’une façon générale, ces deux loisirs et passions me permettaient (et me permettent encore aujourd’hui) de me détendre, quand j’en ai le temps. J’ai ainsi pu avoir de nombreux contacts extérieurs au lycée pour me détendre.

 

Comment as-tu organisé tes révisions et quand les as-tu débutées ?

Je n’ai jamais débuté mes révisions. Oui, c’est vrai : j’ai révisé tout au long de l’année, à chaque fois qu’on finissait un chapitre, une lecture analytique…

En réalité, j’ai bien évidemment débuté une révision (et même plusieurs, c’est mon côté perfectionniste) totale de l’année pendant les dernières vacances scolaires avant le bac et fin mai.

 

As-tu constitué des fiches de révision ? Comment ?

Pour élaborer mes fiches, j’ai utilisé les bonnes vieilles bristol ! Ça évite d’en mettre trop, et c’est un format assez plaisant.

Pour les lectures analytiques, j’ai fait mes fiches à l’ordinateur pour gagner du temps.

Ah et j’allais oublier… le format bristol, c’est génial. Je vous conseille de fabriquer ce que j’appelle une boîte de révisions. Il suffit de prendre une vieille boîte à chaussures, de créer 3 compartiments à l’intérieur. Commencez par mettre toutes vos fiches dans le premier compartiment. Révisez-les en plaçant celles que vous maîtrisez dans la case au dessus (2ème case) et en laissant celles que vous ne maîtrisez pas dans la première case : il s’agit ensuite de réviser tous les jours ou tous les deux jours, les fiches de la première case et toutes les semaines, les fiches de la deuxième case (vous pouvez adapter le temps bien sur). En révisant de nouveau, placez les fiches de la 2ème case que vous maîtrisez dans la 3 ème case, qui sera la case des fiches à réviser tous les mois par exemple (car vous êtes super à l’aise avec !).

 

As-tu travaillé seul, avec un ami ou en groupe ?

J’ai travaillé seul, mais honnêtement, certains trouvent plus de facilité à travailler en groupe.

 

As-tu adopté une hygiène de vie particulière (sommeil, sport, alimentation, suivi médical…) ?

Durant l’année, pas spécialement, par contre, pensez à vous reposer avant les épreuves et à bien manger !

Les épreuves anticipées étaient l’après-midi pour nous, donc j’ai mangé assez tôt (vers 11h30) des sucres lents histoire d’être en forme et de ne pas avoir envie de dormir à cause de la digestion…

 

Qu’est-ce qui est difficile / facile pendant les épreuves anticipées ?

Tout est relatif comme dirait Einstein. Le plus difficile je pense, c’est de rentrer dans le sujet. Une fois que c’est fait, comme vous avez bien travaillé toute l’année, tout se déroule tout seul.

Concernant l’oral, je pense que le plus difficile est la gestion du temps (30 minutes, c’est court ! et 10 minutes aussi) pensez à vous exercer en temps limité, ça permet de voir le temps qu’on peut prendre pour rédiger le plan, l’intro et la conclusion.

 

Quels conseils de tes professeurs t’ont le plus aidé ?

Travaillez toute l’année et reposez-vous avant les épreuves. Il y a tout, je pense, dans cette phrase.

 

Un dernier message à tes camarades :

Bon, je vous ai un peu assommé avec tout ce que j’ai dit avant, mais croyez-moi, si vous avez été sérieux, il n’y a pas de raison que vous ne réussissiez pas les épreuves.

Comme dit mon prof de maths, bon courage et prenez du plaisir !